sur cahiersdufootball.net

Publié le par hp

Jean-Marc Furlan, d’origine italienne, a déclaré à propos de Fabio Grosso que l’Italie n’avait renié "ni ses gènes ni sa race". Que diraient ses confrères de L1 en pareilles circonstances?

Frédéric Antonetti, à propos de Pascal Camadini : "Le problème avec les Corses, c'est qu'ils peuvent pas s'empêcher de s'embrouiller avec n'importe qui pour des histoires à la con".

 

Paul Le Guen, à propos d'Ulrich Le Pen : "Ce nul de breton est comme tous les autres de son espèce : quand il faut tirer du pied droit, y'a plus personne".

 

Eric Gerets, à propos de Kevin Mirallas : "C’est toujours pareil, avec les Belges, ils sont bons une fois dans leur carrière, faut que ça tombe sur moi".

 

Daniel Leclercq, à propos de Jean-Guy Wallemme : "Si je disais tout le mal que je pense des Ch’tis, ça tiendrait pas sur une banderole".

 

Raymond Domenech, à propos de Franck Jurietti : "J’ai jamais pu saquer ces brutes qui passent leur temps à tacler pour péter des jambes".

 





"Mais elle est où, cette dent contre les italiens?"

Publié dans thepepitoshow

Commenter cet article